BUPA Architectures, cabinet architecte aux Chartrons, Bordeaux.

Help

Arrow Left : Move Left
Arrow Right : Move Right
Arrow Down : Move Down
Arrow Up : Move Up
 
P : PAUSE

pac-man

Lucio PANEPINTO
2015

Personnage  /  Surnom
- shadow
"blinky"
- speedy
"pinky"
- bashful
"inky"
- pokey
"clyde"
- help -
GitHub - Lucio PANEPINTO - Pac-Man

pac-man

1UP

0

Score

0
- help -

Clinique Dentaire


Bordeaux

Situation
Terminé
Année
2014
Localisation
Bordeaux (33000)
Maître d'ouvrage
SCI SEQUOIA
Surface
470 m² (SHAB)
Coût
961 454 €
Coût au m²
2 045,65 €/m²

Démarche urbaine_

Au cœur d’un bâti urbain à la typologie très caractéristique de Bordeaux, le projet est situé face à la jonction de trois axes routiers dont l’avenue d’Eysines qui est un axe important.

 Le projet consiste en la transformation d’un ancien restaurant en une clinique dentaire. Cet ancien bâtiment construit en pierre était en recul au premier étage par rapport à la rue. L’objectif de cette rénovation est alors de revaloriser l’existant et de venir s’intégrer dans le vide pour recréer un front bâti par rapport à la rue. Ce projet devient alors un signal, l’amorce d’un ilot dessiné par des axes routiers. 

 

Parti architectural_

Inspiré par la notion d’implant que l’on retrouve dans le monde dentaire, le bâtiment vient lui aussi s’implanter dans un corps existant.  L’objectif est d’intégrer une architecture contemporaine dans un bâtiment qui représente l’architecture traditionnelle bordelaise.

Pour représenter le corps médical et plus précisément le milieu de la dentition, l’utilisation du blanc est assez symbolique. L’utilisation de Corian semblait cohérente pour construire un volume pur qui vient s’enrouler autour de l’existant et vient contraster avec la pierre du bâtiment existant.

A l’intérieur les deux éléments forts sont l’utilisation de Corian blanc et la maîtrise de la lumière naturelle. Le Corian blanc vient alors prolonger à l’intérieur la matérialité de la façade. La palette des blancs est immense, corian-résine-acier-pvc-stratifié-matériels et équipements, c’est cette polychromie de blancs associés qui fait du tout un espace vibrant de manière forte subtile.

La lumière est dosée, modulée, filtrée, tout autant que franche, claire, nette selon les usages des espaces. La lumière est également maîtrisée pour le confort des clients, en effet pour éviter d’être vus tout en bénéficiant d’un maximum de lumière naturelle, des ouvertures en pans inclinés ont été positionnés dans les salles de soin. Le mobilier est architecture, les façades des meubles épousent les courbes des cloisonnements, la frontière cloisons-meubles-portes est gommée : chaque élément participe de l’équilibre du tout. A l’étage, une salle donne sur le carrefour : une verrière traditionnelle aux fins profilés d’acier et les stores à lamelles induisent un dialogue changeant avec les arbres du parc bordelais. Cet espace accueille, repose autant qu’il forme puisque la salle de chirurgie est visible au travers d’une baie : l’écran connecté permet au chirurgien de transmettre son savoir dans des conditions optimales de confort pour ses auditeurs.

 

Matérialité_

Ce projet étant une rénovation le choix des matériaux était essentiel pour un ensemble cohérent. Tout d’abord au niveau structurel il paraissait évident d’éviter de fragiliser la structure existante. Le choix a alors été de réaliser ce bâtiment en ossature bois. Ceci a permis de gagner en légèreté mais également en gain de temps dans la phase chantier.

Ensuite le Corian a été utilisé en façade et à l’intérieur pour donner cet aspect pur et blanc.

Non poreux, le Corian est naturellement hygiénique, sans jointure apparente, aucune saleté ou bactérie ne peut venir s’y incruster. Il est par conséquent très simple à entretenir.

 

Particularité_

L’utilisation de Corian sur une ossature bois est une première mondiale.

Ce projet a concouru pour la catégorie S du Palmarès Régional Aquitain d’Architecture (PRAD’A).

Il a également fait l’objet d’un communiqué de presse de la part de Corian France.


tous
vidéos
images
plans